QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

dimanche 22 octobre 2017

Humeur de ma nuit

Résultat de recherche d'images pour "humeur nuit quinquabelle 2014"


..."en belle humeur" comme je viens de le lire sur un site. Oui, mon humeur est belle malgré ce réveil inattendu vers minuit. Je suis une Cendrillon vieillissante mais bien présente. 
Le premier geste après ces réveils est de foncer à la cuisine et de préparer rapidement un bol de Ricoré. Je le savoure ensuite devant la télévision avant de m'en lasser et de passer à l'ordinateur. J'ai pris conscience dernièrement que je vivais selon des rites bien établis. 
Lorsque je me démaquille, que je prends ma douche ou que je m'habille le matin, la succession des gestes est toujours inconsciemment la même et ça me fiche la trouille. S'enferme t'on dans des pratiques, des schémas sans le vouloir? Alors, dans un sursaut dérisoire pour désamorcer le phénomène, j'ai modifié l'ordre de "lavage" des parties du corps, je n'ai plus démaquillé mon visage dans le même ordre. Pathétique et ridicule. Je suis vite revenue à mes schémas rassurants et basta! 
Je viens de zapper frénétiquement à la recherche DU programme qui me séduira mais j'y ai renoncé. Les séries américaines 10 fois vues, le spectacle de Jérémy Ferrari déjà admiré, les actualités qui me filent le bourdon. Cette spirale de violence submerge le beau, le bien et cela me devient parfois insupportable.
Je refuse sciemment de laisser l'actualité démolir mon moral. Est-ce jouer l'autruche? Sans doute mais les nouvelles qui déferlent sont si noires qu'elles pourraient m'entraîner là où je ne veux pas aller.
J'ai fermé mes "écoutilles" à l'actualité. Trop de tout et surtout du médiocre ou du mauvais, de celui qui me retourne l'estomac.
Je me recentre sur moi. J'ai besoin de belles choses, de tranquillité, de sérénité, d'amitié et de tendresse. J'ai fait une croix sur les relations amoureuses, trop gourmandes d'énergie et décevantes. Les hommes ne vivent décidément pas sur la même planète. Accepter ce fait me rend, semble t'il, plus détachée et moins dans l'attente d'un hypothétique coup de foudre. J'essaie de m'ancrer dans le vrai, le réel mais, mais je ne referme pas la porte sur la découverte d'un éventuel compagnonnage en pointillés. La vie de couple ne m'attire plus: trop vieille, trop pleine d'habitudes, trop tout. 

Ce Dimanche sera à l'aulne des jours précédents: ménage, aller chercher ma fille pour qu'elle me dépose chez moi et reparte avec ma voiture, préparer la chambre de Léna avant son arrivée ce soir. Elle sera sans doute triste de délaisser sa maman mais je lui ai préparé quelques surprises et quelques crêpes effaceront vite sa mélancolie.

samedi 21 octobre 2017

Katie Swan

http://www.katieswanceramics.com/
https://www.facebook.com/KatieSwanClay/
https://www.etsy.com/shop/KatieSwanCeramics

La rencontre de l'argile et de la main d'une artiste. Le mouvement se crée.



Cuspide

Raku en céramique tiré

IMG_0125

L’image contient peut-être : chaussures

L’image contient peut-être : chaussures

Aucun texte alternatif disponible.


JETTY VAN WEZEL

 http://jettyvanwezel.tumblr.com/

Le projet artistique "Newshirt" de Van Wezel est une déclaration contre la culture jetable du paysage médiatique d'aujourd'hui. "Une chose hâtive comme feuilleter les pages d'un journal est transformée en un moment urgent de concentration", explique-t-elle, "Le spectateur est mis au défi de voir la beauté des choses communes et de réinterpréter les images de tous les jours. Elle utilise de simples techniques de pliage style origami pour créer de superbes chemises à partie de journaux imprimés.

 





Helen Helen

https://www.behance.net/renahh

Un beau travail à l'encre.















Lindsey Kustusch

https://www.lindseykustusch.com/
https://www.facebook.com/LindseyKustuschArt/?fref=photo

"Pourtant, la peintre ne s’arrête pas aux rues de sa ville. Ainsi, elle propose aussi des œuvres représentant des animaux, notamment les oiseaux peuplant les fils électriques et les poteaux de San Francisco. Elle capture leur mouvement au détour d’une ruelle, et propose à ces gardiens des lieux souvent ignorés ou mal-aimés une nouvelle notoriété. Les corbeaux sont alors sous les feux de la rampe, becs et yeux brillants…"
Merci à http://lartboratoire.fr/lindsey-kustusch-peinture-urbaine/

L’image contient peut-être : oiseau

L’image contient peut-être : oiseau

L’image contient peut-être : oiseau et plein air

Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.

Tamara Haddad

http://tamarahaddad.net/

"Fortement influencée par l'architecture et la photographie, Tamara Haddad s'initie à la peinture en autodidacte et réalise ses premières toiles au cours de ses études. Attirée par les grands espaces, elle donne à ses images une toute autre dimension à travers la peinture. Son œuvre actuelle tourne autour des transformations physiques que la terre aujourd'hui par les phénomènes naturels mais surtout par l'action de l'homme, ainsi que leurs incidences sur ses paysages"











PRIX DE PHOTOGRAPHIE MARC LADREIT DE LACHARRIÈRE




 Le Prix de Photographie
Marc Ladreit de Lacharrière - Académie des beaux-arts 2017
est décerné à Claudine DOURY

Vendredi 20 octobre 2017, Marc Ladreit de Lacharrière a proclamé Claudine Doury , lauréate du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière - Académie des beaux-arts 2017, pour son projet Une odyssée sibérienne, consacré 
à son retour sur les traces de peuples qu’elle a photographiés par le passé.

Exposition du lauréat 2016 : Bruno Fert pour Refuge sur l’habitat des migrants
20 octobre - 19 novembre 2017
Palais de l’Institut de France, 27 quai de Conti, Paris Vie

Humeur de ma nuit



...douillette, quiète, confortable. La chaleur douce du radiateur réchauffe mes vieux os et le moral ronronne d'aise. Bon ça, c'est pour l'apparence, la façade: la réalité est tout autre.
Yeux gonflés avec démangeaisons, névralgie dentaire donc faciale et des nausées.
Qu'avez-vous dit? Parlez plus fort!
Que c'est la cata? Oh que oui! Je plussoie! 
Hier fut cahotique comme tous ces derniers jours et ma limite d'acceptation commence à se rapprocher. Mon fils m'a quotidiennement fait des compliments sur mon énergie, sur mon activité et le fait que je "fasse plein de choses". C'est un fait mais j'adorerais une pause, un soupir, un long silence avant de repartir au combat.
Des allées et venues, des sorties, des visites chez moi, bref mon quotidien de la période.
Dans l'après-midi, dès sa sortie du travail, ma fille me ramènera ma voiture puis je la raccompagnerai chez elle. J'ai parcouru tant de fois ce trajet que ma Yaris pourrait conduire toute seule. J'irai -enfin- faire mes courses, activité repoussée chaque jour à cause des contraintes liées à ce fichu partage de voiture. Ma fille n'y est pour rien. Elle travaille et a besoin d'un moyen de transport. Il est légitime de lui prêter ma voiture et je suis certaine que cela crée autant de désagréments pour elle
J'irai la chercher chez elle demain après-midi, elle me ramènera ici puis partira travailler. Ma voiture me rejoindra Lundi soir ou Mardi matin. Vous suivez ou je vous ai perdus en chemin? 😇
J'ai récupéré petite Léna, complètement épuisée par sa journée très active et elle grogna dès que je l'eus sortie de l'école. Une séance à la piscine, l'école, la cantine, une longue sortie à l'Aquarium de Lyon la laissèrent éteinte et grognonne. il lui fallut une bonne heure pour récupérer et retrouver son entrain enfantin. Je repassai le bébé à sa maman qui dut gérer le lutin après leur départ de la maison.
Ce que je fis après leur départ vers 19h? Vous plaisantez, j'espère!!
"Ecroulage, écroulage" total dans un état de sidération avancée! 😊
Je grignotai un restant de lentilles, n'eus pas la force de me démaquiller, avalai un cachet anti-douleurs et me réfugiai sous les draps. Et je me fiche de l'heure indue à laquelle j'ai fermé les yeux pour rejoindre Morphée.
Mon horoscope me prédit une belle rencontre, un Prince Charmant éventuel. Mais je n'en cherche plus! Voici ce que j'écrivis il y a tout juste 4 ans:
"Et une décision: Il n'y aura plus d'hommes dans ma vie. C'est décidé. Marre des vilains petits canards, des crapauds auxquels on pose une couronne sur la tête, des déceptions successives. Je ferme ma porte et je devrais m'en porter mieux. Ce sera plus calme et mon coeur cessera ce yo-yo entre espoir et déception. Plus de ce "zsa zsa zsou" décrit dans la série "Sex in the city", de ce coeur qui bat plus vite, de ces papillons au creux de l'estomac et ce devrait être plus tranquille! :-)
Ce fut d'ailleurs le sujet de la longue discussion avec J, même âge que moi et même constat. Il est rassurant de constater que je ne suis pas la seule dans ce club:-)
J'oublie définitivement les princes supposés être charmants et je suis maintenant certaine que c'est moi, la princesse!"
Image: http://melie-angel.skyrock.com/

vendredi 20 octobre 2017

Thomas Faessler

http://www.thomasfaessler.com/index.php/de/
https://www.facebook.com/thomas.faessler.artist/

"La base de ses objets est le bois matériel. Il accorde une grande importance au fait qu'il est cultivé exclusivement en Suisse. Il effectue toutes les opérations à partir d'un tronc d'arbre tombé à l'objet fini à la main et connaît ainsi l'origine et l'histoire de chaque arbre traité. Le bois est un matériau vivant qui demande beaucoup d'expérience et de patience. Ainsi, le processus de séchage prend souvent plus d'un an et il faut plusieurs heures de travail pour produire un morceau de bois fini à partir d'un morceau de bois frais"

L’image contient peut-être : boisson

Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : plein air

Aucun texte alternatif disponible.

Egle Stripeikiene

http://www.eglemandala.lt/
http://www.egledesign.lt/

Une graphiste et auteure de plusieurs livres d'art thérapie.



dzyva_egle stripeikiene

farewell_egle stripeikiene



Nova_egle stripeikiene

Camille Jullien

http://www.camillejullien.com/index.html
https://www.facebook.com/pagecamillejullien

"Camille JULLIEN, 33 ans artiste française,
Je vis et travaille à Avignon dans le sud de la France. Il y a dix ans, j'ai découvert l'art de la photographie, qui est devenu une passion. Au cours des six dernières années, j'ai travaillé sur la technique de la photographie d'art abstrait en mélangeant différentes sources: thèmes architecturaux aux objets de la nature, textures urbaines modernes aux représentations historiques ... dans un univers très coloré.
J'attache une attention particulière à la qualité de mes impressions. Toutes les œuvres photographiques sont des éditions limitées (6 éditions originales), imprimées en 23,62 x 35,43 pouces, avec la technique de haute qualité appelée Digigraphie."

Un travail très séduisant et original.
Aucun texte alternatif disponible.

1020llpnmhupp_DSC4398

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : arbre, ciel, plein air et nature