QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mercredi 26 avril 2017

Nouvelles

Le silence. Ma maman est décédée hier soir et trop d'événements se télescopent. Je reviendrai dès que je le pourrai

mardi 25 avril 2017

Humeur du matin

Résultat de recherche d'images pour "croiser les doigts"

...partagée entre colère après avoir lu les actualités et bien-être. Le vent souffle fort et secoue les persiennes métalliques mais j'apprécie d'être à l'abri, au chaud. Je vais visualiser ma journée future, ses bons côtés éventuels et laisser l'énervement de côté.
Hier fut ensoleillé et venté. Nous en avons apprécié chaque minute, profitant de cette douceur provisoire pour explorer le moindre recoin du jardin. J'avoue mon incapacité à donner un nom à chaque fleur mais j'apprécie formes et couleurs et l'énergie qui s'en dégage. Le voyage vers la Touraine s'estompe. Ne reste que cette sourde inquiétude concernant l'état de santé de notre mère. L'agonie d'une maman est chose insupportable. L'éloignement géographique est à la fois une bénédiction et une douleur.
Ma soeur est en première ligne puisqu'elle lui rend visite chaque jour, suivant la lente dégradation de son état. Notre père est parti en 2002 et le décès de maman nous rendra orphelines.
Il nous faudra retrouver un équilibre dans la douleur, marionnettes dont on aura coupé les fils de soutien.
Ma semaine s'organise tant bien que mal. Ce matin, nous irons à la vente de plantes et de fleurs organisée par l'hôpital psychiatrique du Vinatier. Retour pour déposer les pots sur la terrasse puis repartir faire quelques courses. Gabriel et Lucie annoncent leur venue pour jeudi et je devrai préparer le goûter. Ma belle-fille attend dans la douleur, les résultats de son concours. Demain sera un jour anxiogène pour elle. Croisons les doigts.

lundi 24 avril 2017

Luka Radojevic

https://www.behance.net/LukaRadojevic
http://www.radojevicluka.com/

Le motif de ma sculpture est consacré aux trois éléments, le premier est le temps, le second est la vie et le troisième est l'art moderne.













Maïte Tanguy

http://arts-up.info/MBR/page_dediee/galerie.php?id=286
http://meriadec-art.org/maite-tanguy/
http://thefrenchmakers.com/maite-tanguy-tisseuse
http://www.letelegramme.fr/local/finistere-sud/ouest-cornouaille/douarnenez/locale/maite-tanguy-mes-tissages-sont-mon-langage-20080831-3693458_1442168.php
http://www.arts-up.info/JPGP/JPGP_Tanguy_Maite.htm

"Maïte Tanguy, née à Douarnenez, est créatrice textile dans le domaine de la haute couture et de l’ameublement. On peut retrouver dans cette origine bretonne certaines sources d’inspirations de ses créations. C’est ainsi que l’on y entrevoit des tissages de sable et de vagues mêlés ou encore des cordages et des voiles sortant de l’armature de ses métiers à tisser."

Résultat de recherche d'images pour "Maïté Tanguy"

Résultat de recherche d'images pour "Maïté Tanguy"

Résultat de recherche d'images pour "Maïté Tanguy"

Résultat de recherche d'images pour "Maïté Tanguy"



Résultat de recherche d'images pour "Maïté Tanguy"

studio Asshoff & Brogård

 http://www.aochb.com/


Asshoff & Brogård est un studio de design indépendant basé à Stockholm, spécialisé dans les produits fonctionnels qui racontent une histoire, créant un paysage quotidien poétique et dramatique. Un intérêt commun dans la construction et la magie apporte vie à leurs œuvres.











Mois de la Photo du Grand Paris

Boule rouge sur une plaque en acier gris




 https://www.goethe.de/ins/fr/fr/sta/par.html


VERNISSAGE de l’exposition 123 KLASSE GURSKY dans le cadre du Mois de la Photo du Grand Paris 2017
MERCREDI 12 AVRIL | 19h 
en présence deartistes et d’Andreas Gursky au Goethe-Institut, 17 avenue d’Iéna, 75116 Paris
RSVP : katharina.scriba@goethe.de avant le 10 avril 2017




L’évolution de la photographie contemporaine est largement liée à Düsseldorf. L’Académie des Beaux-Arts (Kunstakademie) de Düsseldorf est l’héritière d’une longue tradition photographique initiée par Bernd et Hilla Becher. À côté d’artistes comme Thomas Struth, Candida Höfer et Thomas Ruff, Andreas Gursky est certainement le représentant le plus connu de l’école de photographie de Düsseldorf. Professeur à l’Académie des Beaux-Arts depuis 2010, il y enseigne l’art libre. Dans le cadre du Mois de la Photo, le Goethe-Institut de Paris présente l’exposition 123 KLASSE GURSKY et les diverses positions des 18 étudiants que compte sa classe.

Avec des œuvres de :
Felix Breidenbach, Raphael Brunk, Peter Causemann, Rike Dröscher, Alexander Föllenz, Isabella Fürnkas, Lukas Heerich, Paul Hempt, Jens Kothe, Tim Löhde, Philippe Nilles, Alexander Romey, Hedda Schattanik, Berit Schneidereit, Peter Schlegel, Katharina Stadler, Lucia Sotnikova et Georg Veith


EXPOSITION 13 AVRIL – 4 JUIN 2017
Dans le cadre du projet interdisciplinaire « NEUES RHEINLAND / LA JEUNE SCÈNE ARTISTIQUE EN RHÉNANIE »

Cadeau

"En collaboration avec la troupe de dance Icoudneverbeadancer, koerner Union à réalisé pour le compte de TEDxSummit le projet gigantesque de former un Kaléidoscope de 18 mètres de haut. Cette danse humaine et Kaléidoscopique à été  réalisée en temps réel sans effets de post production."
Merci à http://collectiftextile.com/kaleidoscope-humain/




Humeur du matin





...mon bol de Ricoré sur la petite table devant moi, je tente de retenir mes éternuements. Je suis exaspérée par ces allergies matinales, secouée par de violents spasmes et toujours à la recherche frénétique de mouchoirs en papier. Je plombe à moi seule, l'abattage d'arbres du monde et leur transformation en cellulose!:-)
Le séjour tourangeau est terminé. Le moral n'était pas au beau fixe après quelques visites à notre mère. Son agonie s'éternise et la voir ainsi, sans réelle relation avec le monde alentour est destructeur. Elle semble n'être plus qu'un corps amaigri qui git, les yeux clos et la respiration difficile. Chacun de nous est tiraillé entre le désir qu'elle repose enfin en paix et celui de la garder avec nous le plus longtemps possible.
Un retour sous le soleil et secoué par les rafales d'un vent violent. De nombreux arrêts détente et l'énervement de l'arrivée sur l'ouest lyonnais, coincées dans de monstrueux bouchons. Le réaménagement des routes et autoroutes est en chantier au détriment des conducteurs mais il faut composer avec.
Je montai mes bagages et m'écroulai sur le canapé après avoir ôté mes vêtements de voyage. Il faut maintenant réapprivoiser l'environnement.
Hier fut délicieusement ensoleillé et chaud pour mon escapade campagnarde. Un long arrêt chez mon oncle et ma tante, frère et belle-soeur de ma mère. L'occasion d'un café partagé en échangeant des nouvelles et en envisageant l'après décès de notre mère. N'ayant pas eu l'opportunité de m'inscrire sur les listes électorales de mon arrondissement, je devais aller voter dans l'Ain sur mon ancien lieu d'habitation. Je fus surprise par le long ruban de gens attendant à l'extérieur de la petite mairie afin d'aller voter. Une fois mon devoir accompli, j'hésitai à m'arrêter chez le cousin Jean. Je sautai le pas et ne le regrettai pas. Leur joie me réchauffa le coeur et ils ajoutèrent spontanément une assiette en me disant "tu restes manger avec nous! Rien d'extraordinaire mais on partage!"
2 heures de conversations personnelles et politiques, sans agressivité et avec bienveillance. De telles personnes font du bien au moral. Il est si bon de constater que de telles belles âmes existent encore.
Retour sous un soleil brûlant, une sieste à l'ombre de ma chambre, une promenade au jardin pour me repaître de belles choses et le soir me cueillit plus vite que prévu.
Cette dernière semaine de congés scolaires sera bien remplie: mon planning est déjà établi. La famille, la famille, des courses et des sorties.
Un mot sur les élections: beurk!
Image: http://www.amoursucre.com/forum/t41739%2C151-fc-fan-club-de-nathaniel.htm

jeudi 20 avril 2017

Nouvelles

La Touraine en famille. La Touraine glaciale (0° ce matin) mais fleurie sous un superbe ciel bleu dans lequel trône le soleil. Des visites bi-quotidiennes à notre mère peu présente et quelques sorties pour distraire Léna. Celle-ci est enchantée d'être là au milieu d'adultes qui s'occupent d'elle, l'emmènent pour de longues promenades, jouent avec elle, la font participer aux préparations des repas, à l'arrosage des plantes. Elle aimerait rester plus longtemps mais la vie normale reprendra ses droits dès Lundi. Je savoure ces journées hors de mes habitudes et tout va bien.

lundi 17 avril 2017

Des nouvelles




Hé bien voilà! Me voilà brièvement pour quelques nouvelles fraîches. Après un repas familial pascal qui fut un joyeux bordel à cause de la météo fluctuante (on sort, on rentre, on ressort, on re-rentre...), il fallut ranger, sortir les poubelles, faire tourner les machines. Aujourd'hui fut dévolu à ces tâches et à la préparation du départ demain matin. Il me reste à finaliser ma valise pendant que se prépare le pique-nique de demain. Il est hors de question de manger ces immondes sandwichs au pain mou, vendus dans les stations d'autoroute.
Je prépare le repas et les en-cas et nous ne nous arrêterons que pour faire le plein d'essence et grignoter. Nous en profiterons pour nous dégourdir les jambes car les 6h de route vont paraître interminables à Léna.
Silence jusqu'au retour samedi.
Nous nous retrouverons bientôt avec enthousiasme. Le manque est un sentiment qui peut être utile! 😄